La Baule vue du ciel

Il n’y a pas que la Côte d’Azur où les biens de prestige séduisent. Le littoral Atlantique, qui regroupe la Côte Basque, le Bassin d’Arcachon, l’Ile de Ré et La Baule, est l’une des destinations privilégiées des acheteurs de résidence secondaire haut de gamme. Ce marché attire une clientèle principalement française. D’ailleurs, sur le marché immobilier de luxe, le retour de la clientèle locale est une tendance nationale.

À l’Ile de Ré

À l’Ile de Ré, 85% des acheteurs de biens prestigieux sont Français, dont 40% sont expatriés. Cette clientèle est relativement stable depuis une dizaine d’années. Les étrangers, quant à eux, proviennent principalement de Belgique et d’Angleterre.

Les acheteurs recherchent des maisons de plain-pied, ayant de 3 à 5 chambres et une piscine, à proximité de la plage ou d’un port. Dans le marché immobilier de l’Ile de Ré, le prix moyen d’un bien est de 1,25 million d’euros. Si le logement dispose d’une vue sur l’océan, il se vend environ 40% plus cher qu’un bien dans les terres.

À La Baule

Les résidences secondaires à La Baule séduisent les cadres et les chefs d’entreprise parisiens et nantais. Les prix de ces biens varient selon les quartiers. De ce fait, si un logement se trouve à proximité de la place du marché ou en face de l’océan, ses prix peuvent varier du simple au triple. En moyenne, une résidence secondaire haut de gamme à La Baule est estimée à 1 million d’euros.

Dans le Bassin d’Arcachon

Avec la présence de la ligne à grande vitesse (LGV), de nombreux Parisiens achètent leur résidence secondaire dans le Bassin d’Arcachon. Les expatriés, habitués à passer leurs vacances dans le bassin, souhaitent également y acquérir leur résidence secondaire. Les acheteurs plus âgés privilégient les grandes surfaces : appartement de 100m² minimum avec terrasse et vue sur l’océan. Les acquéreurs plus jeunes, quant à eux, s’orientent vers des villas situées au Pyla ou au Moulleau.

Dans le Bassin d’Arcachon, le prix moyen d’un bien haut de gamme est évalué à 1,5 million d’euros. Toutefois, si les acheteurs souhaitent disposer d’une vue panoramique sur le Bassin, un surcoût de 50% est à prévoir.

Sur la Côte Basque

La location saisonnière sur la Côte Basque est un marché très dynamique. En effet, l’attrait d’Hossegor, pour son patrimoine naturel et ses vagues réputées, ainsi que la proximité de l’Espagne attirent de nombreux touristes.

Les acheteurs de résidence secondaire haut de gamme sur la Côte Basque sont majoritairement Français (à 80%). Le prix moyen d’un logement prestigieux sur la Côte Basque est d’environ 1,2 million d’euros. Les acquéreurs privilégient des maisons avec piscine en ville ou proposant une vue sur l’océan.

admin

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article